Loading...
  • FONDS DU SPORT

    Le Fonds de l'aide au sport encourage la pratique du sport à Genève, en cohérence avec la politique cantonale du sport.

  • ACTUALITÉS

    Le Fonds de l'aide au sport encourage la pratique du sport à Genève, en cohérence avec la politique cantonale du sport.

­
Retour aux actualités

12 octobre 2020

Morgane Mazuay s’envole pour les Championnats d’Europe d’Optimist

Morgane Mazuay, du Club Nautique de Versoix, sera la seule représentante genevoise aux Championnats d’Europe d’Optimist en Slovénie du 18 au 25 octobre. Ils sont dix suisses à participer à ces championnats dans des conditions strictes relatives à la crise sanitaire actuelle.

Morgane nous fait part de son état d’esprit avant de s’envoler pour la Slovénie.

FDS : Morgane, tu vas participer aux Championnats d’Europe d’Optimist en Slovénie, quel est ton état d’esprit ? 

Morgane : « Je suis un peu stressée par ce déplacement qui va durer plus de 10 jours et en même temps je me réjouis de vivre cette expérience avec l’équipe suisse. »

FDS : Il y aura 10 participants suisses, es-tu fière d’avoir été sélectionnée ? 
Morgane : « Oui, je suis fière car je n’ai rien lâché aux régates de sélection. Nous avons eu peu de compétitions cette année et j’ai bien marché lors de la reprise dès août 2020, le championnat Suisse par points organisé par mon club, le Club Nautique de Versoix, puis au championnat Suisse à Thun début septembre. »
FDS : As-tu suivi un entraînement particulier pour ces championnats ? 
Morgane : « Après l’annonce des sélections mi-septembre, nous avons organisé un entraînement à Neuchâtel de 3 jours avec les 10 sélectionnés pour apprendre à nous connaître. C’était un mixte de navigation, de randonnée au Mont Chasseral et coaching par Nathalie Brugger (coach national), Philippe Pittet et Nils Frei (navigateur sur Alinghi). Le tout organisé par les parents. Notre coach, pour ce championnat d’Europe, est Luka Verzel. Il est croate et connaît très bien Portoroz. Il fait régulièrement des séances tactiques via Zoom avec nous en anglais. Il nous a déjà envoyé des informations sur les vents dominants à Portoroz, nous avons parlé des règles de course et nous en savons plus sur l’organisation, notre hébergement sur place. »
FDS : La crise sanitaire actuelle fait que tu pars dans des conditions strictes, est-ce que cela a également changé le programme d’entraînements ? 
Morgane : « La dernière régate internationale à laquelle j’ai participé date de début mars à Valencia (ESP). Nous n’avons donc pas eu de sélection à Workum (NL) et Riva (IT) comme initialement prévu. C’est le classement au championnat suisse Optimist qui a compté et j’ai peu d’informations sur les autres compétiteurs. Nous partons dès mercredi 14 octobre pour s’entraîner sur place avec Luka. Nous devons également faire un test Covid avant d’entrer en Slovénie, un test obligatoire pour tous les compétiteurs et les encadrants. Nous devrons rester dans notre zone par pays et nous ne pourrons pas du tout sortir du périmètre de la régate. »
Voile

Autres actualités